Accueil> A la Une> Une nouvelle façon d’informer (...)

Une nouvelle façon d’informer pour C2L Radio

Contenu de la page : Une nouvelle façon d’informer pour C2L Radio

Continuer sa mission d’informer la population de l’est du Loiret, tout en respectant les consignes sanitaires : depuis les mesures de confinement, C2L Radio propose un service minimum, tout en bouleversant ses méthodes de travail en interne. Le but est d’informer, maintenir le lien social tout en étant exemplaire sur les règles de confinement.

Programmes réduits, rediffusions d’émissions ou chroniques, pas d’accueil du public, invités uniquement par téléphone, télétravail... C2L Radio a basculé mardi 17 mars dans une situation inédite, imposée par la crise sanitaire historique que traverse la France avec l’épidémie de coronavirus.

Suite à l’annonce samedi 14 mars du Premier Ministre de la fermeture de tous les lieux recevant du public et non indispensables, C2L Radio s’est bien entendu conformée à ces consignes nationales. C’est ainsi que les locaux de C2L situés dans le quartier du Lancy à Chalette, sont fermés au public et à tous les animateurs bénévoles de la radio jusqu’à nouvel ordre. Conséquence : plus aucune émission n’est enregistrée dans les studios par l’équipe de bénévoles et plus aucun invité n’est accueilli pour des interviews. Le mag animé chaque samedi matin par William LE BELLEC qui recevait de nombreux invités en direct afin de présenter les divers événements organisés dans le Gâtinais, est pour le moment annulé.

A l’antenne, durant toute cette période exceptionnelle, sont mises en place des rediffusions des chroniques et des émissions. Certains bénévoles parviennent tout de même à poursuivre leur activité, quand ils peuvent réaliser leurs émissions à distance, comme par exemple l’émission de musiques du monde « Kazoo » avec Jean-Claude Billaud ou encore de reggae « Pull it up show » avec DJ Faya Gong.

JPEG - 2.9 Mo

Informer et maintenir le lien social coûte que coûte :
En revanche, malgré le confinement et une équipe restreinte, C2L continue d’assurer chaque matin les bulletins d’informations régionaux et locaux. Exit les reportages sur le terrain : désormais, toutes les interviews sont effectuées par téléphone. Selon Déborah CREFF, Directrice d’antenne de la station, « nous devons à la fois garantir la sécurité sanitaire des salariés tout en assurant la continuité du service car notre mission en tant que radio associative de proximité, est plus que jamais de relayer les messages des pouvoirs publics et d’animer un lien social. Nous développons les outils informatiques au mieux, de telle sorte qu’il n’y ait pas plus de deux personnes physiquement présentes dans les studios. Notre priorité, c’est l’information mais aussi la solidarité grâce au partage des initiatives. Nous donnons aussi la parole à des experts comme par exemple à notre fidèle chroniqueur Jean-Paul PIGET, spécialisé dans le bien-être, qui peut ainsi donner des conseils aux auditeurs confinés chez eux afin qu’ils gardent le moral et la la santé ! »

A noter que l’équipe de C2L reste joignable par mail à contact@c2l-radio.fr ou bien sur sa page Facebook.

Portfolio